dimanche 3 juillet 2016

Nos interventions au Conseil municipal du 29 juin 2016

Sédentarisation d’une famille :
Nous avons approuvé la démarche  de la municipalité vis-à-vis d’une famille qui demande à s’installer durablement avec sa caravane, tout en observant qu’il ne s’agit encore que d’une solution précaire.
Et nous avons dit que le problème reste posé d’une aire d’accueil d’une capacité suffisante dans la communauté de communes comme la loi en fait obligation.

Convention avec GRDF pour le futur parc paysager à l’Ermitage :
Nous avons voté contre cette délibération en disant : « En fait ce que vous nous proposez d’accepter ce n’est pas un « partenariat » comme c’est abusivement indiqué. Non, c’est que GRDF appose son logo sur une réalisation de la municipalité moyennant une subvention financière dérisoire de 1 500 €, quand on la compare aux 543 000 € que va coûter l’aménagement du parc paysager. En fait c’est uniquement de la pub pour GRDF…

mercredi 25 mai 2016

Nos interventions au Conseil municipal du mercredi 25 mai 2016

Subvention exceptionnelle à l’association « Cœurs d’aujourd’hui »
Nous avons voté pour la subvention exceptionnelle à cette association  qui prend en charge l’organisation de la braderie-brocante (les Frouardises) après la démission du Comité des fêtes, tout en posant plusieurs questions sur le cadre dans lequel cela allait se faire.

Garantie d’emprunt à Batigère pour la construction de 18 logements rue de la Résistance
Cette garantie est fournie par la commune pour suppléer à une défaillance éventuelle de l’investisseur.
Lorsque nous sommes intervenus pour dire que Batigère est une société privée, le maire a semé le doute en rétorquant que c’est un bailleur social, et nous nous sommes simplement abstenus.
Vérification faite, Batigère est certes un bailleur social, mais c’est bien une société privée. Si le secteur privé veut construire des logements, qu’il assume pleinement son statut privé avec les risques encourus ! L’argent public doit aller à l’office public pour la construction de logements sociaux, et non servir à soutenir des sociétés privées qui n’ont d’autre objectif que de faire du profit.

samedi 26 mars 2016

Nos interventions au conseil municipal du mercredi 23 mars 2016

Le compte administratif de l’exercice 2015, le compte de gestion
Nous avons voté contre le compte administratif en déclarant : « Je rappelle que nous avions voté contre le budget primitif 2015 parce qu’il mettait en application au niveau de la commune la politique d’austérité menée par le gouvernement. Le compte administratif est le bilan comptable de votre budget : tout comme pour le budget, nous voterons contre le compte administratif ».
Nous nous sommes abstenus sur le compte de gestion et sur l’affectation des résultats de l’exercice 2015 sur l’exercice 2016 qui dérivent du compte administratif.

samedi 30 janvier 2016

Nos interventions au Conseil municipal du mercredi 27 janvier 2016

Demandes de subventions :
Nous avons voté pour les demandes de subventions pour le futur parc de l’Ermitage, en soulignant que les gens du quartier, et en particulier les jeunes, ont été privés voici déjà plusieurs années du parc Léo Lagrange, qui comprenait des petits terrains de foot, des terrains de tennis et des aires de saut et lancer pour les scolaires, ainsi qu'une aire de pétanque et qui était un lien entre les habitants.
Nous avons également voté pour une demande de subvention pour le Théâtre Gérard Philippe et une demande de subvention pour les travaux dans les écoles Louise Michel et Paul Langevin.

Subvention pour Omnisport Frouard-Pompey
Nous avons voté contre en disant : « La subvention baisse : 4 x 13 000 euros et non plus 4 x 13 500 euros, alors qu’il y a les activités périscolaires en plus dans la convention. Voilà une des conséquences des baisses de dotations décidées par le gouvernement et que vous répercutez au détriment des sportifs. Cela nous ne pouvons l’accepter : nous voterons contre, non pas contre la subvention, mais contre la baisse de la subvention. »
Il nous a été dit et redit que la subvention restait la même que l’an dernier. Sauf qu’elle avait été réduite l’année précédente. C’est pourquoi nous avons maintenu notre vote contre. Et le fait que le montant de la subvention corresponde à ce qu’a demandé l’OFP ne nous a pas fait changer d’avis.

Subvention pour l’Action Culturelle du Val de Lorraine
Là aussi nous avons voté contre, en déclarant : « Dans le plan pluriannuel de 3 années, les divers partenaires : l’État, le Conseil régional, le Conseil départemental, n'ont pas baissé leur aide financière au TGP ; par contre la municipalité, elle, diminue sa subvention, qui sera de  37 500 euros alors qu’elle était en 2014 de 42 500 euros.
Lors d’un précédent conseil municipal, vous nous avez dit que la Communauté de communes devrait participer au financement : nous ne voyons rien venir en compensation de la baisse, bien réelle, que vous avez décidée.
Déjà la baisse de 2015 a eu des répercussions directes puisqu’elle a entrainé la suppression d'un spectacle : un moins qui fragilise l'association.
Dans la troisième délibération, vous affirmez – je cite – que « la politique culturelle est inscrite dans l’ADN de la commune de Frouard » : nous voulons bien le croire, mais alors pourquoi la municipalité diminue-t-elle la subvention à son association culturelle la plus emblématique ?
Nous voterons contre la baisse de la subvention qui est, là encore, la conséquence des baisses des dotations d’État que nous combattons. »

Autres délibérations :
Nous avons voté pour l’autorisation d’occupation du domaine public par la société Air Liquide (moyennant une redevance), pour une convention avec le CAUE pour une étude sur la réhabilitation du ciné-place (Place Nationale) et pour une modification du Plan départemental des itinéraires de promenade et randonnée

Questions diverses
Nous avons posé une question sur les bons de chauffage car une habitante venue faire un dossier de demande avant le mois de novembre n’a toujours rien reçu. Le maire nous a répondu que cette personne, étant donnée sa situation, va bénéficier d’une aide qui équivaudra au double d’un bon de chauffage.
Il s’est dit satisfait de la nouvelle méthode qui prend en compte l’examen de la situation de la personne et dit : « On arrête l’automaticité de certaines aides », ce qui confirme bien la fin de la distribution des bons de chauffage… Quelles que soient les justifications, il s’agit d’une économie faite sur le dos des anciens.

lundi 25 janvier 2016

Dimanche 7 février : fête régionale de Lutte Ouvrière à Metz

La fête se déroulera au CALP (Centre d'Activités et de Loisirs) de Metz-Plantières, 2A rue Monseigneur Pelt dimanche 7 février à partir de 11h30 avec la participation de Nathalie ARTHAUD. Elle fera une allocution à 12h15.

Après le repas, à 14h30, la Chorale des Sans Nom  interpétera ses chants contestataires et révolutionnaires.

A 15h30, ce sera l'heure du débat sur la situation politique et sociale.

A 17h, seront projetés des extraits du film de Françoise Davisse "Comme des lions" qui sera suivi d'un débat avec la réalisatrice et d'anciens ouvriers de PSA Aulnay qui ont participé à la grève de 4 mois contre la fermeture.

L'entrée avec le repas est à 15 euros pour les adules (mais il faut réserver sinon ce sera 18 euros dans la limite des places disponibles), l'entrée sans repas est à 5 euros
Une fête à ne pas manquer après les fêtes !

Programme détaillé ici !

dimanche 3 janvier 2016

Nos interventions au Conseil municipal du 16 décembre 2015

Sur le procès-verbal du conseil du 30 novembre :
Concernant le PV de la délibération sur le rapport d’activités du syndicat intercommunal d’eau et d’assainissement fait par le directeur du SIEA, M. Sonnet, nous avons demandé que figure la réponse qu’il avait faite à propos de la réserve d’argent que la municipalité n’a pas reversée intégralement au syndicat lors du transfert de compétence.
Le maire n’a pas donné suite à notre demande en disant qu’il s’agissait d’une intervention d’une personne extérieure et que le PV ne rapporte que des interventions des élus du conseil municipal. La réponse de M. Sonnet apportait pourtant une explication à l’augmentation du prix de l’eau, que le maire, qui est le président du SIEA, n’avait pas démenti. Lorsque la municipalité garde une grande partie de la réserve pour combler les trous de son budget mis à mal par les baisses de dotations, c’est au bout du compte la population qui paie avec la facture d’eau…

mardi 15 décembre 2015

S'ils parlent de tout changer, c'est pour ne rien changer

« Il faut changer la manière de faire de la politique » ! C’est, depuis les régionales, la comédie que nous jouent les politiciens. Et les voilà repartis pour les guerres intestines, pour les manœuvres et les promesses bidon à la population.

À droite, la ritournelle du changement, vise surtout à déboulonner Sarkozy. Et Bruno Le Maire ou Nathalie Kosciusko-Morizet, qui ont tous deux été ministres du gouvernement Sarkozy-Fillon, de prêcher pour leur paroisse en clamant la nécessité de renouveler et de rajeunir le personnel politique !